Évaluez l’intensité de votre hyperhidrose

L’échelle d’intensité de l’hyperhidrose est utilisée pour évaluer l’intensité de l’hyperhidrose primaire chez le patient. Elle fournit une mesure qualitative de l’intensité, en fonction de ses répercussions sur les activités courantes.

Échelle d’intensité de l’hyperhidrose

L’hyperhidrose représente pour de nombreuses personnes un véritable préjudice social. Évaluer l’intensité de la transpiration va permettre de déterminer la prise en charge de cette maladie.
L’échelle d’intensité de l’hyperhidrose est utilisée pour évaluer l’intensité de l’hyperhidrose primaire chez les personnes souffrant de transpiration excessive. Elle fournit une mesure qualitative de l’intensité, en fonction de ses répercussions sur les activités courantes.

Évaluer l’intensité de votre hyperhidrose

Choisissez la phrase qui décrit le mieux votre transpiration :

Évaluer l'intensité de la transpiration excessive - Echelle d'intensité de l'hyperhidrose
Évaluer l’intensité de la transpiration excessive
  1. Ma transpiration ne se remarque pas et n’affecte pas mes activités courantes.
  2. Ma transpiration est tolérable, mais affecte parfois mes activités courantes.
  3. Ma transpiration est difficilement tolérable et affecte souvent mes activités courantes.
  4. Ma transpiration est intolérable et affecte constamment mes activités courantes.

Les classes 1 et 2 peuvent indiquer une hyperhidrose d’intensité faible à modérée, tandis que les classes 3 et 4 suggèrent une hyperhidrose d’intensité plus marquée. Votre score aidera votre spécialiste de l’hyperhidrose à diagnostiquer votre problème de transpiration excessive.

2 pensées sur “Évaluez l’intensité de votre hyperhidrose”

  1. Je suis atteinte depuis 6ans environ d’une hyperhidrose très invalidante du visage et cuir chevelu en particulier. J’ai 64 ans. Je suis « en eau » tout au long de l’année, et l’été, cela devient intolérable. Même inactive, je transpire sans arrêt pratiquement, et dès que je fais quelque chose, je dois vivre avec une serviette éponge mouillée et passée au réfrigérateur pour atténuer mes gênes. Quasi impossible de me maquiller, cheveux trempés comme après une douche. En milieu hospitalier, on m’a dit qu’il s’agissait d’un dérèglement de ma thermorégulation corporelle, mais on ne m’a pas donné de traitement, et on n’a pu m’indiquer aucun spécialiste. Je suis extrêmement perturbée et fatiguée par cette « maladie », alors que j’ai passé toute ma vie frileuse au moindre souffle d’air. J’aimerais bien, si possible, savoir si vous pouvez m’indiquer un spécialiste dans ma région, NICE, CANNES etc…afin que je puisse consulter efficacement. Merci d’avance. Tout renseignement sera le bienvenu. Salutations distinguées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *