Hyperhidrose et scolarité

La rentrée scolaire est un moment difficile pour les élèves atteints d’hyperhidrose

scolarité et transpiration excessive
La transpiration excessive est une gène dans la vie des enfants

Dans les jours qui viennent, environ 13 millions d’élèves vont reprendre leur scolarité. 13 million, c’est le nombre des élèves en France depuis les petites classes jusqu’au baccalauréat. Les études scientifiques les plus récentes montrent qu’environ 3 % de la population souffre de transpiration excessive. On peut donc estimer que 390 000 de nos enfants se préparent à faire souffrir leurs livres et leurs cahiers. Pour ces enfants, la scolarité n’est pas seulement un long fleuve tranquille, mais aussi la confrontation au handicap social, affectif et matériel que constitue la transpiration excessive.

Il faut aider ces enfants dans leur scolarité en leur donnant les moyens de lutter contre cette sueur excessive.

Il ne faut pas être dans le déni. La transpiration excessive ou hyperhidrose touche les enfants et les adolescents autant que les adultes. Cette hyperhidrose peut leur rendre l’école extrêmement stressante. Les antitranspirants, la ionophorèse et quelquefois les injections de toxine botulique sont des options à envisager en fonction de la localisation de la transpiration.

Comment vivre sa scolarité avec une hyperhidrose

Faites des achats adaptés à l’hyperhidrose:

Les fournitures scolaires et les vêtements sont coûteux. Un enfant souffrant de transpiration excessive aura besoin de plus de T-shirts, de chemises et de chaussures qu’un autre enfant. Les vêtements devront être lavés, séchés et remplacés plus souvent. Achetez-en en double, comme par exemple ses baskets préférées, pendant qu’une paire sèche, l’autre peut être portée. Un séchoir électrique permettra de les garder plus longtemps. Utilisez des semelles absorbantes pour éponger l’excès d’humidité, elles augmentent le confort et aide les chaussures à durer plus longtemps. Utilisez des T-shirts en coton et au besoin des protections axillaires qui absorberont la transpiration.

Protégez le matériel contre la transpiration :

Les adolescents et les étudiants utilisent souvent des ordinateurs, il existe des protections pour les ordinateurs portables et les claviers qui éviteront les dommages dues à la transpiration

Pensez aussi à l’utilisation de ventilateurs pour évaporer la sueur :

Un ventilateur même un petit portable permettra une circulation d’air qui permettra à la sueur de s’évaporer plus rapidement.

Pensez au maquillage pour les filles :

Pour les jeunes filles qui veulent se maquiller, on trouve en pharmacie des produits résistants à l’eau qui seront mieux adaptés. Il existe aussi des poudres et des fonds de teint qui résistent à l’humidité du visage.

Pensez à la qualité des fournitures scolaires :

Pour l’écriture, on recommandera des crayons et des stylos dont le manche est volumineux, en effet, un stylo fin est plus difficile à tenir dans la main et glisse plus facilement. Il existe aussi des stylos ergonomiques comme le Pen Again qui par leur configuration sont moins glissants avec des mains moites. Choisissez des crayons avec une mine dure, ainsi l’écriture sera moins sensible aux taches.

Soyez positif sur le plan psychologique :

Aidez votre enfant à anticiper les problèmes et à trouver des solutions. Par exemple, des mains moites font que les cahiers sont sales et que le travail semble bâclé. Un morceau de papier buvard placé sous la main qui écrit protégera le cahier.

Parler aux enseignants et aux infirmières scolaires. Expliquez-leur que votre enfant souffre d’hyperhidrose. Très souvent, ils n’auront rien remarqué, car les enfants cachent ce problème. Ce qui ne fait que renforcer leur malaise.

Parlez-en aussi avec votre enfant et les enfants parlez-en avec vos parents. Il existe des solutions. Parlez-en aussi à votre médecin qui saura vous orienter vers un spécialiste de l’hyperhidrose.

L’hyperhidrose crée des situations qui présentent de nombreux défis pour les enfants. Il arrive souvent que cet état les isole socialement, qu’ils ne veuillent plus participer à certaines activités en raison de leur transpiration excessive. Ainsi malgré leur application à bien faire, les travaux manuels ou bien l’écriture ressemblent à un travail bâclé, ce qui n’aura comme effet  que de les renforcer dans leur frustration.

Aidez les enfants à comprendre leur hyperhidrose, savoir que cet état s’arrange en général en vieillissant et qu’il existe des solutions.

Alors bonne rentrée scolaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *