Impact de la transpiration excessive des aisselles sur la recherche d’un emploi

L’association américaine d’aide aux personnes souffrant d’hyperhidrose (IHHS) a récemment publié les résultats d’un sondage sur la transpiration axillaire et ses retentissements chez les adultes à la recherche d’un emploi.

L’association américaine d’aide aux personnes souffrant d’hyperhidrose (IHHS) a récemment publié les résultats d’un sondage sur la transpiration axillaire et ses retentissements chez les adultes à la recherche d’un emploi.

Recherche d’emploi, impact de la transpiration

emploi et transpiration

Du 23 septembre au 4 octobre 2009, un échantillon national représentatif de 2.068 adultes américains âgés de 18 ans et plus a participé à l’enquête.

Les résultats révèlent l’impact de la transpiration excessive sur les entretiens d’embauche et les choix de carrière. Les chiffres montrent clairement le tribut personnel et professionnel payé par les personnes souffrant d’Hyperhidrose. En raison de leur transpiration axillaire:

  • 86 % des personnes interrogées disent qu’elles ont eu peur d’aller à des entretiens d’embauche,
  • 27 % évitent complètement, les entrevues d’emploi,
  • 88 % disent qu’ils évitent les professions qui sont susceptibles de révéler leur mal,
  • 67 % évitent de parler en public dans leur vie professionnelle, et
  • plus de la moitié (56 %) ont déjà renoncé à une représentation publique en raison de leur transpiration excessive.
  • Le résultat le plus choquant est que seulement un adulte sur quatre (24 %) sait que la transpiration excessive est guérissable.

La stigmatisation sociale et le manque de compréhension à propos de cet état, même par ceux qui le vivent, sont particulièrement tragiques lorsque l’on sait qu’il existe des solutions à cette pathologie.

3 réflexions sur « Impact de la transpiration excessive des aisselles sur la recherche d’un emploi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *