L’odeur de l’homme est plus forte que celle des animaux

L’odeur de la transpiration humaine est unique dans le monde animal. L’homme dégage une odeur particulièrement intense, car contrairement aux autres mammifères elle provient de la presque totalité de son revêtement cutané.

L’odeur de l’homme est forte naturellement

Moustique attiré par la sueurL’odeur de la transpiration humaine est unique dans le monde animal. L’homme dégage une odeur particulièrement intense, car contrairement aux autres mammifères elle provient de la presque totalité de son revêtement cutané.

Cette odeur particulière attire spécialement deux espèces de moustiques selon un article publié par la revue Trends in Parasitology1 et cité par News Discovery2. Mieux comprendre ce qui attire ces insectes pourrait aider à lutter contre de graves maladies comme le paludisme, la dengue et la fièvre jaune.

Une chercheuse hollandaise de l’Université de Wageningen, a étudié la composition chimique de la transpiration humaine.

Elle conclut que les « éléments volatils associés à la transpiration humaine sont probablement pour les moustiques le principal facteur du choix de leurs cibles».

Nous pensons que l’odeur des animaux est plus forte que la nôtre, mais de nombreuses études sur les mammifères et les oiseaux montrent que leur peau émet en fait beaucoup moins de matières organiques volatiles que la nôtre.

Renate Smallegange a comparé les sécrétions cutanées de différents individus à celles des singes (qui sont proches de nous) et en déduit que l’odeur humaine est plus forte que celle des chimpanzés ou des gorilles.

Elle souligne aussi une différence ; la peau de ces singes sécrète beaucoup plus d’huile, sans doute pour protéger leur épiderme.

La peau des adultes humains secrète surtout de l’eau, des protéines, des acides aminés, de l’urée, de l’ammoniaque, des acides lactiques et des sels organiques.

Ces molécules sont pour la plupart très odorantes.

À la puberté, les glandes sudoripares qui sécrètent ces substances deviennent fonctionnelles et sont alors colonisées par des bactéries. Ce qui explique que les adultes sentent plus fort que les enfants.

Ainsi, les moustiques étudiés piquent moins souvent les enfants et les nouveaux nés que les adultes.

Une forte odeur corporelle peut aussi avoir des avantages, car Renate Smallegange souligne qu’elle influencerait « le choix des partenaires » sexuels.

Enfin, si les hommes produisent plus de sueur que les femmes notamment pendant des efforts physiques, la quantité totale d’acides carboxyliques volatils est la même quel que soit le sexe. « La transpiration des hommes contient probablement plus d’eau », estime Renate Smallegange.

1 Sweaty skin: an invitation to bite?

2 Humans Stink More Than Other Animals

2 pensées sur “L’odeur de l’homme est plus forte que celle des animaux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *