Protocole de traitement de la transpiration par ionophorèse

L’expérience nous incite à recommander le protocole suivant pour les séances de ionophorèse dans le traitement de la transpiration excessive.

L’expérience nous incite à recommander le protocole suivant pour les séances de ionophorèse dans le traitement de la transpiration excessive :

Protocole d’attaque pour la ionophorèse :

Pour le traitement d’attaque, l’expérience nous incite à recommander les séances de ionophorèse pour le traitement de la transpiration excessive des mains, des pieds et des aisselles avec la fréquence suivante :

J1, J2, J4, J8, J12, J15, J22, J36.

J1 étant le jour du premier traitement.

Vous remarquerez qu’entre les deux dernières séances de ionophorèse, il s’est écoulé deux semaines. A moins d’un incident, la séance d’entretien suivante n’aura donc pas lieu avant quinze jours.

Une fois le protocole réalisé, il suffit de pratiquer une séance d’entretien dès qu’il apparait une légère reprise de l’hyperhidrose +++.

Il est important de faire les séances d’entretien au bon moment, car une séance d’ionophorèse trop tardive risque de compromettre le traitement, au risque d’être obliger d’interompre le traitement pendant quelques temps pour reprendre ensuite un nouveau protocole d’attaque.

Cette reprise est assez souvent précédée dans les 48 heures par une sensation de refroidissement des extrémités concernées. L’origine de ce signe pouvant se comprendre facilement quand on sait que la transpiration à comme corollaire le refroidissement de la surface cutanée.

Cet excellent signe indique la nécessité d’une séance d’entretien (cette sensation de refroidissement n’est d’ailleurs que le témoin d’une reprise de la transpiration, non encore visible, mais dont l’effet réfrigérant est déjà perçu).

Ce traitement n’est que symptomatique; il n’assure pas la disparition du trouble, mais seulement sa suspension. La reprise de la sudation nécessite de pratiquer aussitôt, une séance d’entretien dont la fréquence moyenne varie et s’espace de plus en plus avec le temps.

En général, on constate une stabilisation de la fréquence des séances d’entretien qui peut aller de 10 à 15 séances par an.

Les Laboratoires i2m mettent à notre disposition un utilitaire informatisé bien pratique qui permet de calculer automatiquement et d’imprimer le protocole :

www.i2m-labs.com/protocole/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *