Sueurs nocturnes, quelle signification ?

En dehors des causes évidentes comme dormir dans une chambre surchauffée, porter un pyjama trop chaud, se couvrir avec trop de couvertures, la transpiration excessive nocturne est un phénomène relativement fréquent. Dans une étude américaine portant sur 2267 personnes consécutives venant consulter  en médecine générale, 41 % des patients se plaignaient de transpiration excessive pendant la nuit.

Bouffées de chaleurs et sueurs nocturnes

 

Les médecins appellent aussi cette transpiration excessive nocturne ;  » bouffées de chaleur  » et aussi  » sueurs nocturnes « . Ces épisodes sont décrits par des termes imagés comme les draps ou le pyjama trempés qui perturbent le sommeil. Bien que ne faisant pas partie des hyperhidroses localisées, les sueurs nocturnes font partie des questions qui sont posées aux experts de la transpiration.

L’apparition de sueurs nocturnes est un symptôme à ne pas négliger. Des sueurs nocturnes qui apparaissent ou se modifient doivent être prises en considération. De nombreuses pathologies peuvent provoquer ces sueurs nocturnes. Pour comprendre l’origine de ce symptôme, vous devrez consulter votre médecin pour un examen clinique complet. Votre médecin aura besoin de votre dossier médical complet y compris vos antécédents de voyages et au besoin d’examens biologiques pour savoir s’il y a un problème médical sous-jacent.

Les pathologies qui peuvent provoquer des sueurs nocturnes sont nombreuses :

  • La ménopause et la périménopause : Les symptômes de la ménopause peuvent commencer des années avant la cessation effective du cycle menstruel d’une femme. D’autres changements hormonaux chez les femmes (comme ceux qui se produisent à l’adolescence et pendant la grossesse) peuvent également provoquer des sueurs nocturnes.
  • Une consommation excessive d’alcool peut provoquer des sueurs nocturnes.
  • Infections : telles que la tuberculose, le SIDA ; l’endocardite (inflammation des valvules cardiaques) ; l’ostéomyélite (infection à l’intérieur des os) ; les collections purulentes (comme dans les furoncles, l’appendicite, les amygdalites, et la diverticulite).
  • Le cancer : Les sueurs nocturnes peuvent être un symptôme précoce de certains cancers en particulier le lymphome. Dans le cancer, toutefois, les sueurs nocturnes ne sont généralement pas le seul symptôme. D’autres symptômes associés incluent souvent de la fièvre et une perte de poids inexpliquée.
  • L’hypoglycémie (faible glycémie).
  • Les troubles hormonaux, y compris un phéochromocytome, un syndrome carcinoïde, et l’hyperthyroïdie.
  • Les troubles neurologiques : Bien que les causes neurologiques de sueurs nocturnes ne soient pas très fréquentes, elles peuvent accompagner les accidents vasculaires cérébraux,  la dysréflexie autonomique, et certaines neuropathies.
  • Nous noterons que dans le cas d’une hyperhidrose essentielle localisée, la transpiration nocturne est extrêmement rare et doit conduire à des examens complémentaires.

Les médicaments sont aussi une cause fréquente de sueurs nocturnes :

Les sueurs nocturnes font souvent partie des effets secondaires des antidépresseurs, ainsi que d’autres médicaments psychiatriques, l’hormonothérapie et les médicaments antidiabétiques (pour diminuer le niveau de sucre dans  sang). Même les médicaments pris pour faire baisser la fièvre comme l’aspirine ou le paracétamol peuvent provoquer une transpiration excessive. Il en est de même pour la cortisone et les corticoïdes.

Nous devons mentionner ici que le rougissement est différent des sueurs nocturnes. Le rougissement est une rougeur de la peau, généralement du cou et des joues qui sont parfois confondues avec les sueurs nocturnes. Il y a un certain nombre de médicaments qui peuvent causer des bouffées vasomotrices, comme : la niacine, le tamoxifène, l’hydralazine, la nitroglycérine, et le sildénafil (Viagra®).

Si vous souffrez de sueurs nocturnes. Il est important d’en parler à votre médecin, surtout si ces sueurs sont accompagnées d’une fièvre ou d’autres symptômes tels qu’une perte de poids inexpliquée. La plupart des sueurs nocturnes ne sont pas idiopathiques (d’une cause inconnue). Il y a généralement une cause médicale sous-jacente qui doit être élucidée. N’oubliez pas de mentionner à votre médecin tous les médicaments que vous prenez, y compris ceux que vous achetez directement en pharmacie ou en parapharmacie comme les produits de phytothérapie, les compléments alimentaires et les vitamines.

Une fois que vous aurez réalisé cette consultation médicale et que vous et votre médecin aurez déterminé s’il existe une cause médicale sous-jacente à cette transpiration excessive, il y a de petits moyens qui peuvent rendre vos nuits plus agréables :

• Gardez votre chambre à une température modérée. Utilisez des ventilateurs pour optimiser la circulation de l’air.

• Porter des pyjamas légers. Évitez les tissus synthétiques.

• Utilisez des draps qui sèchent rapidement au lieu de vos draps en coton habituels.  Ne vous couvrez pas trop. Utilisez des couettes bien aérées.

Pour terminer, rappelez-vous que si vous souffrez de sueurs nocturnes vous devez consulter votre médecin sans tarder. Il s’agit d’un problème commun avec beaucoup de causes possibles dont certaines sont graves. Parlez-en à votre médecin afin d’obtenir un traitement approprié si nécessaire.

50 pensées sur “Sueurs nocturnes, quelle signification ?”

  1. Cela fait des années, plus de 15 ans, que j’ai des transpirations très abondantes dès 5h du matin. Cela me réveille systématiquement, car « j’inonde » ma literie.
    J’ai 46 ans, diabétique de type 1 depuis 25 ans compliqué d’une neuropathie dite gastro parésie (digestion lente et côlon irritable en alternance avec constipation) et suis précocement ménopausée.
    J’ai recherché en médecine chinoise (suivie par un médecin omnipraticien : ostéo, acupuncture avec pose d’aimants auriculaires, homéopathie associée) quelles sont les heures correspondantes à ces fortes sueurs : ce sont l’estomac et l’intestin… Résultat peu satisfaisant et retour de ces sueurs
    honnêtement, je ne sais plus à quel saint me vouer tellement cela me fatigue physiquement, sentiment de sommeil non réparateur et cercle vicieux…
    J’ai la sensation de ne plus avoir de forces, je tiens debout du mieux que je peux, mais me sens évoluer vers un épuisement total ; c’est mon mental qui me sauve !
    Ce témoignage m’a soulagée, j’ai pu lire des commentaires où j’ai pu constater les mêmes désagréments. Je suis preneuse de tous conseils avisés et nous souhaite à tous un excellent chemin reposant et libérateur !!!

    1. Bonjour, moi aussi j’ai des sueurs nocturnes. J’en ai parlé à mon médecin traitant qui ne m’a rien conseillé. Dois-je aller voir un médecin spécialiste comme gynécologue ou autre. Ce n’est pas facile à vivre.

  2. j’ai commencé a me réveiller trempée ,robe de nuit, essuis de bains, deux draps, matelas, depuis que j’ai accouché a 29 ans de ma dernière fille ,si je m’éveillais cinq fois c’était 5fois en nage ,comme si je venais de prendre un bain et même je sens que ça coule ,le médecin ma dit a l’époque c est nerveux je suis allée voir une endocrinologue elle m’a prescrit pour la ménopause ce qui n’a rien donné j’ai 59ans bientôt 60 et j’ai toujours le même problème parfois je suis obligée de ne pas savoir la remettre, car je sens la transpiration parfois non
    depuis plusieurs années. j’en ai aussi la journée cela arrive après avoir mangé ou a n’importe quel moment ,le médecin m’a dit de manger beaucoup de sel pour retenir l’eau dans les tissus !!!! et ça ne se vois pas a la prise de sang !!!! c’est très désagréable la journée je sens que je chauffe de partout et transpire, mais simplement mouillée la journée le coeur toque fort que puis je faire merci.

  3. Bonsoir,
    Mes transpirations nocturne disparaissent rapidement quand je ne consomme pas de sucre, pâtes, pain, lait, alcool, gluten … Je conseille d’essayer ça ne mange pas de pain :)

  4. Hi mon âge importe peu, mais pour ma part j’ai eu une relation a risque et a chaque fois que je pense a cela je vois toutes les MST et IST près de moi que j’ai eu à faire des recherches sur la toile j’ai eu le mal de dos que j’associais déjà à celui qui a le dessus sur la science, mais mon petit frère a eu une transpiration subite accompagnée de fatigue pendant qu’on regardait la télé j’avais lu le sujet sur sueur nocturne ou transpiration nocturne, mais la quelqu’un peut il avoir une idée ?? Depuis que j’ai lu un tas de choses sur la toile tout est noir pour moi, car il ya plus du blanc un petit mal me fait sursauter et penser négatif.

  5. Je chauffe chaque jour du matin au soir et j’ai des sueurs nocturnes. J’ai parlé de cela avec un ami, il me dit que ce sont les symptômes du VIH, mais le 30/07/2016 je fais le test rapide avec ma copine : négatif, mais les symptômes persistent toujours. J’ai expliqué cela à ma petite amie, elle est partie encore faire le test avec prélèvement du sang négatif et moi je peur d’aller faire le mien. J’ai une question est-ce que le test rapide est fiable après 4 mois.

    1. J’ai 33 ans j’ai eu des sueurs pendant presque un an . J’ai fait de l’acupuncture pour m’aider à réguler la température de mon corps. Cela est dû à certaines personnes qui régulent mal leur température.
      J’ai fait plein d’examens aucune maladie.
      J’ai acheté une couette censée réguler la température de la pièce et du corps cela a aidé un peu .
      Je pense aussi qu’il faut voir si ce n’est pas des soucis perso , les règles pour les femmes …

      Ma solution je dors nue ou avec un pyjamin léger en coton bio et surtout je dors même en hiver avec la fenêtre ouverte volet fermé .
      En fait il faut une pièce froide avec une bonne couette.
      Depuis je n’ai que quelques sueurs quand j’ai mes règles (normal hormone).
      Faite le test souvent chez les autres pas de transpiration la nuit
      Bizarre

  6. Bonsoir,
    J’ai toujours transpiré un peu, mais sans plus… Mais là, cela fait 2 mois que je transpire excessivement la nuit le Tee-shirt et les draps et les oreillers sont trempés tous les soirs. Je n’ai pas de perte de poids au contraire, j’en prends… Pas de médicament, rien… J’ai juste un souci au niveau du dos, mais je pense que cela n’a rien à voir.

    1. J’étais comme toi, j’ai mis des années à trouver de quoi cela provenait. J’ai procédé par élimination. Je me suis rendu compte que lorsque je ne travaillais pas sur plusieurs jours (long week-end ou vacances) je ne suais plus.
      Dans mon cas, c’était la fatigue. Attention, pas une simple petite fatigue. Je dormais entre 3 et 5h grand maximum par nuit ! Parfois j’avais même des douleurs thoraciques. Aucun médecin ne trouvait. J’ai pris sur moi et je m’oblige à dormir plus (6 à 7h minimum) et depuis, ces fameuses sueurs nocturnes se font extrêmement rares ! Aussitôt que je sens mon corps fatigué, je sais que je vais suer la nuit. J’anticipe quand je le peux. Je tente aussi les siestes, ce n’est pas mon truc, mais là encore je m’y oblige.
      Je partage mon expérience, car pour ma part c’était donc simplement lié à de la fatigue.
      Un bon sommeil, rien de mieux pour soigner beaucoup de maux sur lesquels nous n’arrivons pas a mettre des mots…

      1. merci pour vos mots mis sur les maux liés à la fatigue.
        Alors que l’on dort on transpire peut être ce que nous avons caché toute la journée, transpirer au travail, donner toute son énergie à des tâches pour lesquelles on est convoqué, soumis, mal payés mais pas le choix.
        Si j’ajoute un repas copieux et un ou deux verres de vin, sûr que je vais dormir sur la partie fraîche de mon lit et comme le mariage, le divorce, tout cela c’est derrière moi, j’ai la partie fraîche et sèche après mes journées exténuantes.

    2. Bonjour, je transpire presque chaque soir, avec des douleurs au dos, à la nuque, au bras gauche. J’ai fait plein de tests, des analyses, échographie abdominale et du cœur télé thorax : RAS, là je déprime de ne pas savoir se que c’est. Ces bouffées de chaleurs et transpiration, ça m’arrive juste la nuit quand je m’endors et ça me réveille. Si quelqu’un a une idée.

      1. Moi les douleurs comme les tiennes me venaient d’une sténose spinale cérébrale qui est l’écrasement des disques qui coupe un peu la moelle épinière ..Cela se règle avec une opération que j’ai vécu ce mois qui bien de passé.. Cela a réglé les douleurs, mais malheureusement j’ai encore les sueurs nocturnes qui sont même pires depuis . Mais au moins j’ai réglé, avec l’aide d’un neurochirurgien, la douleur et le manque de motricité qui augmenté a chaque jour .. Demande à ton doc de passer une résonance magnétique de la colonne vertébrale… Moi ç’a ma sauvé ma vie !

      2. Bonjour, moi aussi je transpire toute les nuits depuis 10 jours et j’ai aussi des douleurs à la nuque, je voudrais savoir si ça va mieux pour vous ?

    3. Bonjour, j’ai moi aussi un souci au niveau du dos. Et depuis un moment j’ai des sueurs nocturnes alors que la journée je ne transpire pas plus que ça.

  7. Bonjour !
    Bien sûr les contrôles de routine sont à faire. Mais pour ma part : 47 ans, sueurs nocturnes depuis l’âge de 12 ans, pendant un mois ou 2, puis plus rien pendant des durées variables, ou une « poussée » de temps en temps. Personne n’a rien trouvé. Un médecin de la sécu m’a dit « ah, les fameuses sueurs nocturnes », j’ai cru qu’il allait m’apprendre quelque chose, mais non. J’ai arrêté de chercher il y a 4 ou 5 ans quand un nouveau médecin m’ a dit que sa fille en avait aussi, et qu’on n’avait jamais su pourquoi…

    1. Bonsoir,
      J’ai été confronté (et le suis toujours) avec mon fils (devenu homme).
      Rien trouvé sur le plan médical à ce jour, malgré les nombreux examens médicaux. Mais le problème est partiellement réglé depuis peu grâce à un sur-matelas à circulation d’eau à température ajustable qui est réellement une aide pour la qualité du sommeil. Même si le coût de cet appareil est non négligeable, mais pour ses enfants on ne compte pas, n’est-ce pas ?

    2. Tu dors bien la nuit ?
      Pour ma part, c’était lié à la fatigue. Je ne dormais que 3 à 5h par nuit. Depuis que j’ai fait le lien, je n’ai plus de sueurs nocturnes. Un peu plus d’heures de sommeil et plus rien ou alors cas vraiment rares…

  8. J’ai 70 ans et de fortes bouffées de chaleur vers 5h du matin et cela dure environ 2h. La tête trempée, je dois me lever et me laver le visage et le cou à l’eau froide. J’ai essayé bien des choses,vêtements légers, manger plus léger et plus tôt le soir, cela ne fonctionne pas. Je suis tanné de cet inconfort.
    Au secours !!!

    1. Comme toi, j’ai 76 ans et je suis réveillée au moins 2 fois avec des bouffées de chaleur. Je me découvre et hoop un quart d’heure après j’ai froid (j’ai un problème cardiaque que je vais devoir régler vite) mon médecin me dit aucun rapport à cela ….que c’est nerveux ! c’est fort désagréable ! hugut

    2. Moi aussi j’ai les mêmes problèmes et j’ai le même âge. Je prends du lévotyrox et un bêta bloquant detesiel quand pensez-vous ?

  9. Bonjour, étant soigné par amoxicilline depuis 8 jours pour une pneumopathie découverte sur radio et appelée opacité de 4 cm. Je suis très fatigué et avec beaucoup de sueurs nocturnes toujours aux alentours de 2 à 3 h du matin. Si quelqu’un a connu ce genre de problème, je serai intéressé de vous lire.

    1. Soignante en chu (infirmière puéricultrice) pédiatrie, j’ai constaté que tous les enfants atteints de pneumopathies, sous antibiotiques, avaient des sueurs excessives, même après l’arrêt des antibio. Et ça dure plusieurs semaines…courage !

      1. Bonjour, merci d’avoir répondu à mon message concernant les sueurs nocturnes. Voilà, j’ai passé une dernière radio, il n’ y a plus de tâche sur le poumon malheureusement les sueurs nocturnes continuent et cela fait maintenant 2 mois…

        1. J’ai la grippe depuis 5 jours et je prends des tylemol et depuis 2 nuits je suis obligé de me changer la nuit,car mon linge est trempé, que faire ?

    2. Si c’est toujours à la même heure voire la médecine chinoise. Avec chaque heure de la nuit qui correspond à un organe du corps…. Heure du foie, heure du pancréas etc….

    3. Bonsoir,
      Je suis sous Extencilline injectable pour un RAA qui a causé une fuite à la valve mitrale, et ce depuis mai 2015. Depuis quelques mois j’ai des sueurs nocturnes vers 2h…. tout est trempé. J’ai 40 ans. Pénicilline et Amoxicilline ?? Même cause à nos sueurs ?

  10. Moi cela fait 2 ans que je suis très fatiguée malgré que je dors 7 à 8 h et même des fois bien plus, transpiration excessive la nuit, perte de poids alors que je suis déjà très loin d’être grosse, plus de vie dans le visage, je ressemble à un cadavre, je n’ai que 23 ans, pourtant j’ai fait des bilans sanguins, mais rien..

    1. Moi, pareil, 25 ans, je dors aussi beaucoup, car je suis suis au chômage, mes des sueurs nocturnes qui trempent mon lit, mes draps, mes oreillers mouillés encore deux heures après. Je dors nue, pas beaucoup de couvertures. Je suis fatiguée, vidée de l’intérieure, j’ai perdu beaucoup de poids, j’essaye de me reprendre avec un traitement par le médecin, mais je transpire tellement la nuit que je ne prends pas de poids même la journée je dors et je me mets à transpirer d’un seul coup on dirait un cercle vicieux !! Cardio, radio, laboratoire, nada; je ne comprends pas et ça me déprime.
      Répondre

      1. Bonjour,
        Cherchez du coté de Babésia, j’ai moi-même eu des sueurs nocturnes inexpliquées et importantes (il fallut jeter un matelas et des oreillers) pendant des années avec une fatigue chronique inexpliquée. J’avais certes beaucoup de stress dans le boulot, mais j’avais cela déjà depuis mes années d’étudiant. Nous n’avons toujours pas la réponse, mais Babésia est une possibilité.

    2. Et bien je viens de lire ton message j’ai 40 ans j’ai toujours eu des périodes de transpiration notamment pendant l’allaitement, mais à présent ça recommence et comme toi je ne suis pas grosse du tout et je viens de perdre 5 kilos en 15 jours. j’ai fait un bilan prise de sang complet rien.

      1. Bonjour,
        Avez vous chercher la présence de parasites dans votre corps ? Ils peuvent être la cause de nombreux désordres comme de sueur nocturne. Jadis les gens se vermifugeaient régulièrement et étaient moins malades !

    3. Je te conseille de te faire prescrire Renutryl booster pour compenser, car j’étais dans ce cas les sueurs font perdre de l’eau et maigrir.
      Comme je disais plus haut ma solution Acupunture + dormir fenêtre ouverte du moins un peu d’air pour ventiler la pièce.

  11. J’ai 25 ans,depuis 4 ans je me réveille chaque nuit en sueur, j’ai consulté un médecin qui a fait plusieurs prises de sang, il n’y comprend rien, je dors sans chauffage dans ma chambre et souvent la fenêtre ouverte même en hiver. Je suis en bonne santé, mais j’ai des kystes sur les ovaires.

  12. J’ai eu une césarienne en urgence,
    Plus les jours passaient et plus mon état se dégradait. Les médecins voyant ma cicatrice magnifique ne se sont pas inquiétés.
    Au bout de 5 jours, les sueurs nocturnes ont commencé ! À en baigner dans les draps… découverte quelques jours plus tard d’un énorme abcès sous paroi. Anti bio et tout ce qui s’en suit et toujours ces sueurs horribles la nuit. Chose qui ne m’était jamais arrivée de ma vie. Plusieurs jours plus tard quand tout commença à allé mieux ces sueurs ont disparu ( ouf ) puis il y a trois jours suite à un scanner, car grosse douleur dans le ventre on me découvre un nouvel abcès énorme entre l’ovaire la trompe et l’appendice. Depuis cette nuit les sueurs sont revenues.. j’ai trempé à nouveau mes draps deux fois dans la nuit.. Je suis à nouveau sous anti bio et j’attends quelques résultats afin de savoir si je passe au bloc ou non.
    Ne sous-estimez pas les sueurs nocturnes.
    Quand ça m’est arrivé là première fois je ne comprenais pas pourquoi cela m’arrivait. Je savais qu’il y avait un problème, mais loin d’imaginer ceci. Abcès sous paroi, infection du sang, infection de l’utérus… Et aujourd’hui, le cauchemar recommence,avec les sueurs qui vont avec! Donc bien convaincu que celles-ci apparaissent à cause d’infections. (Et pas des plus légères) et je sais qu’elles disparaîtront à nouveau quand tout ira mieux.

  13. Les bouffées de chaleur et les accès de transpiration qui les accompagnent sont en effet particulièrement désagréables la nuit : elles perturbent souvent le sommeil. Cependant leur cause n’est pas facilement identifiables et les traitements sont peu nombreux. Pour mieux vivre ce problème on peut miser sur un surmatelas rafraichissant qui permet de choisir la température du lit au degré près de 18°C à 48°C afin de rester toujours au frais et surtout au sec !

  14. j’ai suivi une trithérapie il y a 6 mois, depuis le temps, je fais des carences en B12 et de l’hypoglycémie, la nuit je me réveille complètement en sueur, mouillée à grosses gouttes de la tête au pieds 2 à 3 fois par nuit. Que puis-je faire et pourquoi ces problèmes, ils sont dus à quoi ?

  15. Bonjour, j’ai des sueurs nocturnes depuis 4 ans maintenant, j’ai fais une prise de sang car je suis aussi très fatiguée. Mon fer est à 2. J’ai consulté et le médecin m’a donné du fer à prendre tout les jours. Parfois je fais des malaises régulièrement. Et je suis dans un état physique dépriment tellement je suis épuisée. Merci pour vos réponses.

    1. Salut
      Il faut absolument que l’on t’injecte du fer, car le fer est difficile à assimiler par voie orale.
      Parles-en rapidement à ton médecin et insiste.
      Courage

  16. J’ai 62 ans et régulièrement, j’ai des transpirations régulières.
    JE NE SAIS PAS S’IL Y A UN TRAITEMENT POUR CELA ? MAIS CE SERAIT BIEN.
    J’ai l’apnée du sommeil et avec le stress, je prends du poids que j’ai du mal à perdre ensuite.
    Maintenant les sueurs sont plus espacées, mais elles reviennent de temps en temps.
    J’aimerai savoir quoi prendre afin de me soulager.
    Merci de me répondre.

  17. Bonjour,
    Suite à un disque écrasé aux cervicales, je suis sous de nouveau médocs pour soulager la douceur enfin…. Je prends de la cortisone et je remarque à part l’excitabilité, des tremblements dans mon bras gauche. Bon, il faut savoir que la douleur vient surtout du côté gauche. Mais ce qui me dérange, c’est cette transpiration parfois en journée, mais surtout la nuit !!! D’après vous est-ce que la cortisone peut en être la cause ?
    Merci de vos témoignages.

  18. Bonjour à vous,
    J’ai une question à propos des chaleurs ou plutôt de la transpiration excessive la nuit !!! Je viens d’être diagnostiqué diabétique récemment? Est-ce que ça peut être relié ?
    Merci de prendre le temps de me répondre !!!
    Bonne journée à tous et surtout bonne Santé. ;-)

      1. Bonjour,
        Non je dors très mal la nuit 5 h par nuit et j’ai des sueurs vers 1 h du matin
        je suis obligé de me mettre une serviette de toilette sous ma tête, mais depuis 3 semaines je prends des antibiotiques est ce la cause ?
        Je suis en traitement pour mon diabète depuis plusieurs années ma glycémie est montée au-dessus de 7,3 mon endocrinologue veut me mettre a l’insuline.

  19. Bonjour,
    Je suis victime de sueurs nocturnes depuis un mois quand je me réveille j’ai super froid est-ce que cela pourrait être dû au stress. Merci de me répondre.
    PS: j’ai fait une prise de sang qui c’est révélée bonne : nsf plaquettes anémie et tsh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *