Traitement par phytothérapie de la transpiration excessive des mains et des pieds

De tout temps on a utilisé les plantes pour traiter différentes maladies. On retrouve dans les traités de phytothérapie des recettes destinées à traiter la transpiration excessive des mains et des pieds.

Phytothérapie et transpiration

De tout temps on a utilisé les plantes pour traiter différentes maladies. On retrouve dans les traités de phytothérapie des recettes destinées à traiter la transpiration excessive des mains et des pieds.

On utilise les plantes soit en usage interne, soit en usage externe :

Noyer (Juglans regia).

On peut utiliser les décoctions de feuilles de noyer en application (cataplasme ou

phytothérapie et transpiration excessive
Tussilago farfara pour le contrôle de la transpiration

bain) pour le traitement de la transpiration excessive des mains et des pieds. Les feuilles de noyer ont, entre autres, des propriétés astringentes, antifongiques et antibactériennes.
Dosage : Faire une décoction avec 2 g à 3 g de feuilles séchées dans 100 ml d’eau que l’on fait bouillir et cuire à feux doux pendant environ 15 minutes. La décoction peut être utilisée pour faire des compresses ou des bains.

Sauge (Salvia officinalis).

On peut utiliser la sauge par voie interne comme traitement de la transpiration excessive. Au cours des années 1930, une série d’études a montré l’action antisudorifique de la sauge. En 1989 une étude Allemande auprès de 80 personnes souffrant de transpiration excessive, a démontré qu’un extrait aqueux sec (440 mg/jour) était aussi efficace qu’une infusion (4,5 g/jour) pour atténuer la sudation. Au cours d’une récente étude (1998) portant sur 30 femmes, des chercheurs italiens ont conclu qu’un extrait contenant de la sauge et de la luzerne pouvait soulager les bouffées de chaleur attribuables à la ménopause.

Dosage : Infuser pendant 5 à 10 minutes de 1 g à 4 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante. Boire trois fois par jour.

Tussilage (Tussilago farfara).

La décoction des feuilles de cette plante était traditionnellement utilisée pour traiter l’hyperhidrose des pieds.

Dosage : Faire bouillir une dizaine de minutes une poignée de feuilles dans un litre d’eau. Laisser refroidir jusqu’à ce que la température soit tolérable et prendre un bain de pieds.

4 réflexions sur « Traitement par phytothérapie de la transpiration excessive des mains et des pieds »

  1. Salut,
    SVP j’ai utilisé la IONOPHORESE mais seulement pour les mains sans faire les pieds car cela me fait peur, il y a des problèmes ??
    Une autre question c’est quoi : séance d’entretien ????
    Merci d’avance :)

  2. la sauge est très efficace; vous n’avez jamais essayé? Soit en tisane comme indiqué dans l’article précédent; soit en « vin de sauge »:faire tremper 80 g de feuilles séchées dans un litre de vin doux (j’utilise du Grenache) pendant 8 jours; filtrer. Une gorgée le soir est « ma dose ».Le litre me dure environ 1 mois et 1/2, ce qui ne semble pas me pousser vers l’alcoolisme!

  3. J’en ai vraiment assez qu’on définisse cette sudation excessive du visage, du cou et du tronc par le terme : « bouffées de chaleur » !! Ces sensations de brûlure des joues et de grosses chaleurs invivables, j’ai cela depuis 15 ans et j’ai eu 70 ans sans soins appropries, car c’est la ménopause, Madame!! Que c’est triste et ce n’est pas les pieds ni les mains, alors tous les matins je coule des joues et je trempe mon tee-shirt !!! le calvaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *