Traitement de la transpiration des mains et des pieds par ionophorèse

Déroulement du traitement de la transpiration excessive par ionophorèse.

Déroulement du traitement de la transpiration excessive par ionophorèse.

La ionophorèse est un traitement efficace de la transpiration excessive des mains, des pieds et des aisselles. Voici le déroulement d’une séance de ionophorèse :

ionophorèse mains

Après avoir enlevé tout bijou, bague, bracelet, sur ou près du territoire traité, et vérifié l’absence d’effraction cutanée (qui nécessiterait l’application de vaseline ou d’un peu de collodion) on pose les deux extrémités à traiter (mains ou pieds) dans les bacs sur les grilles en plastique.

De l’eau du robinet (tiède) est versée, sans excès, de façon à toucher uniquement les surfaces à traiter, dans ces bacs.

Puis l’intensité de ionophorèse est très lentement augmentée jusqu’à atteindre l’intensité idéale de 20 mA.

Une sensation de picotements, parfois désagréable, est perçue pendant la séance. Il est bien précisé qu’il ne faut pas sortir les extrémités de l’eau lors de la séance, manoeuvre sans danger pour les intensités utilisées, mais s’accompagnant d’une décharge désagréable provoquée par la rupture du circuit électrique.

Après 10 minutes, l’intensité du générateur de ionophorèse est progressivement réduite jusqu’à zéro. Le courant est alors inversé, puis l’intensité est très lentement ramenée à 20 mA pendant 10 nouvelles minutes.

Cette inversion de sens du courant est indispensable, car d’une part, pour certains seule l’anode est fonctionnelle (électro-osmose), d’autre part il convient d’éviter tout éventuel transfert ionique cellulaire intempestif.

Chaque séance dure donc: 20 minutes pour le traitement de deux surfaces à traiter.

Les séances de ionophorèse doivent être réalisées selon un protocole qui régit le traitement d’attaque.

4 pensées sur “Traitement de la transpiration des mains et des pieds par ionophorèse”

  1. Bonjour,
    Étant atteinte d’hyperhidrose excessive aux mains et aux pieds depuis ma puberté, j’ai commencé le traitement par ionophorèse en août 2011 dans un hôpital qui dispose de la machine. Après des débuts très satisfaisants, cela fait 1 mois que les séances (à raison d’une toutes les deux semaines) n’ont plus l’air de faire effet, car je recommence à transpirer dès le lendemain des séances . Pour plus de facilité, j’aurai aimé m’acheter la machine, mais je me demande si je ne me suis pas habituée au traitement, et qu’ainsi il n’a plus d’effets sur moi!
    Cordialement,

    1. Il n’y a pas à proprement parler de résistance à ce traitement. Les séances d’entretien doivent être réalisées au bon moment, c’est à dire, dès que l’on sent que la transpiration revient un peu. Si vous trouvez que les séances n’ont plus d’effet suffisant, il faut attendre que la transpiration revienne au niveau où vous étiez avant le traitement et ensuite reprendre un protocole d’attaque. Vous trouverez un protocole informatisé sur :
      http://www.i2m-labs.com/protocole/

    1. Les séances de ionophorèse sont remboursées par la sécu. Les appareils de ionophorèse, pour le traitement de la transpiration excessive, peuvent l’être en faisant une demande auprès d’une commission qui décide, en fonction de différents critères, du montant de l’aide qui sera allouée. Les laboratoires i2m peuvent vous aider en vous indiquant la marche à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *